Saguenay-Lac-St-Jean

Bonjour à tous,

Comparaison des Centre-villes de Montréal et Chicoutimi.

Comparaison des centre-villes de Montréal et Chicoutimi... Notez la présence de civilisation à Chicoutimi. Sources à la fin de l'article.

Hier, je fus estomaqué de lire sur Cyberpresse un article relatant l’histoire d’une enseignante originaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui travaillait dans une école primaire privée de Montréal dont le contrat n’a pas été renouvelé parce que la directrice de l’établissement ainsi que certains parents «n’aimaient pas son accent». Effectivement, malgré que le travail de cette enseignante fut tari d’éloges de la part de la direction, cette dernière n’a fourni comme explication que :

«Vous ne venez pas d’ici et vous ne parlez pas comme les gens d’ici. Vous devriez favoriser l’enseignement rural.»

Cliquez ici pour lire l’article.

 

Réaction

Vous ne pouvez pas savoir à quel point savoir que ce genre de situation peut arriver en 2011 m’enrage et m’insulte profondément. Je viens moi-même d’une petite ville des Laurentides (région au nord de Laval et Montréal) et j’ai aussi reçu des commentaires concernant mon accent qu’on me recommandait de surveiller. On ne parle pas ici d’un usage abusif d’anglicismes ou d’une syntaxe défaillante… on parle d’un accent.  Un accent qui caractérise la langue transmise par nos parents, nos familles. Notre accent est un héritage, un témoignage, un porte-étendard des couleurs propres à l’endroit où nous sommes nés, avons grandi, avons rêvé… Mais bon, il semble qu’être Québécois de souche et provenir d’une région qui ne soit pas cosmopolite font assurément des enseignants issus des régions (Abitibi, Saguenay, Laurentides, Gaspésie, etc.) des professionnels moins compétents, de second ordre, et à qui on ne devrait pas accorder le droit d’enseigner à Montréal!

Continuer la lecture

Facebook Twitter Email