didactique

Lecture avec mon prof

J’ai eu la chance d’aider à implanter les 5 au quotidien (Daily 5 en anglais) dans le cadre de mon stage dans une classe d’immersion française de 3e année du primaire (constituée de débutants et de locuteurs natifs). Comme j’ai constaté qu’il y a présentement très peu de ressources francophones sur le sujet, je me suis dit que partager mon expérience ici ne pourrait pas faire de tort.

 

Avant que vous ne lisiez plus loin, je tiens à souligner que mon expérience n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Par mes échanges avec d’autres enseignants, je me suis rendu compte qu’il existe une multitude de façons d’instaurer le 5 au quotidien et un grand nombre de variantes sont possibles pour le déroulement de cette routine.

 

En fait, que sont les 5 au Quotidien?

 

Les 5 au quotidien, c’est un système d’éveil aux plaisirs et de la gestion de l’apprentissage (et de la pratique) de la lecture et de l’écriture mis au point par deux enseignantes (Gail Moser Boushey et Joan Moser) de l’État de Washington, aux États-Unis.

 

Il s’agit en fait, à chaque jour, de diviser la classe en 5 équipes dont le niveau de lecture ou le niveau langagier est semblable. Chacune des équipes fera un atelier relié de près ou de loin à la lecture pendant une période d’environ 15 minutes. Au courant de la semaine, chaque équipe fera un atelier différent à chaque jour (une rotation permet à tout le monde de faire toutes les activités à l’intérieur d’une semaine). Voici les 5 ateliers qui sont généralement adoptés par les enseignants :

 

  • Lecture avec mon prof (l’enseignant lit une histoire ou un texte avec ses élèves en leur apportant une aide spécialisée pour développer les stratégies de lecture)
  • Lecture à un ami (généralement en équipes de deux, les élèves lisent chacun leur tour à l’autre, ils lisent ensemble)
  • Écouter la lecture (écoute d’un texte ou d’une histoire audio avec ou sans le texte sous les yeux)
  • Étude de mots (utilisé à toutes les sauces pour développer le vocabulaire)
  • Écriture (aussi utilisé à toutes les sauces selon l’enseignant)
  • Certains enseignants remplacent l’un des ateliers mentionnés plus haut par Lecture seul (l’élève prend un livre et le lit par lui-même)

 

Cette routine est de plus en plus populaire aux États-Unis et au Canada, au primaire comme au secondaire. En effet, les 5 au quotidien comportent plusieurs avantages. Par exemple, l’atelier lecture avec mon prof permet, une fois par semaine, pendant 15 minutes, d’aider les élèves à développer leurs habiletés en lecture et l’usage de stratégies selon leur niveau. Les autres ateliers permettent de mettre les élèves sur une tâche durant une période qui n’est ni trop longue, ni trop courte tout en développant certaines notions ciblées par l’enseignant, de favoriser l’interaction et le développement de l’autonomie (surtout pour les plus jeunes).

Selon mon expérience, je peux vous dire qu’en très peu de temps, les élèves se sont mis à adorer faire les 5 au quotidien (et malheur à mon enseignante formatrice et moi si nous ne leur faisions pas faire!).

 

Qu’avons-nous fait pour installer les 5 au Quotidien?

Continuer la lecture

Facebook Twitter Email

Comment faire travailler la prononciation de nos élèves alors qu’ils ne sont plus dans la classe en présence du modèle linguistique de l’enseignant? J’ai souvent entendu les professeurs de langue seconde (surtout en classe d’accueil aux immigrants) se poser cette question. Eh bien, figurez-vous que je vous ai déniché un site sur lequel il est possible d’entrer des mots ou du texte (tant que ça ne dépasse pas les 200 caractères) qui seront lu à voix haute par un synthétiseur vocal gratuit (un logiciel de Text to Speech). Un nouvel outil très intéressant pour aider les élèves de français langue seconde ou étrangère dans le développement de leurs compétences en production orale.

Entrez ce que vous voulez dans le bloc de texte, et choisissez ensuite la voix que vous voulez!

 

Vous savez ce qui est merveilleux? Il y a plusieurs modèles de voix! Il y a ainsi des voix françaises avec la prosodie et l’accent européen (il existe plusieurs voix que vous pouvez sélectionner), et il y a aussi une voix québécoise (Canadian french)! Vous croyez que ce ne sont que des voix automatisées? Détrompez-vous. La fluidité des voix (sauf pour celle de Bruno) est désarmante. Dans le cas de la voix québécoise, des variations prosodiques ont même été configurées si un mot est suivi de marques de ponctuation.

 

Ce site pourrait donc s’avérer un excellent outil pour nos élèves (surtout pour ceux qui ne sont pas exposés au français en dehors de la salle de classe) qui pourraient légitimement se demander comment prononcer certains mots… Un formidable appui phonologique!

Allez vous y amuser! http://www.naturalreaders.com/sample.htm

 

Facebook Twitter Email

L’édition de novembre 2011 du magazine Québec Sciences contient un tout petit article relatant les conclusions d’une étude du Groupe de recherche sur l’inadaptation psychosociale chez l’enfant (GRIP) conduite sur plus de 2000 élèves pendant une période s’étalant sur plus de 16 ans. Selon cette étude, les jeunes qui sont hyperactifs ont un taux d’échec scolaire à peine plus élevé que la normale (28% contre 22%). Par opposition, les enfants chez qui le symptôme d’inattention prédomine, le taux d’échec scolaire est situé à plus de 65%.

 

Comme les enfants différents sont intégrés dans les classes régulières au Québec, il est toujours pertinent de se tenir à jour dans les recherches!

 

Vous pouvez consulter les résultats de la recherche de manière plus détaillée en cliquant ici.

Facebook Twitter Email

Les passeurs de littérature écrit par Layla Khanji

En avril dernier a eu lieu le lancement de Les passeurs de littérature, premier livre écrit par Madame Layla Khanji, une grande pédagogue enseignant depuis près de 25 ans le français immersion et langue seconde à l’école publique anglophone Westmount High sur l’île de Montréal. En tant qu’étudiant universitaire en enseignement du français langue seconde, j’ai trouvé que ce livre était un véritable petit trésor! Laissez-moi donc vous expliquer pourquoi…

 

Avant toute chose, voici le descriptif du livre (provenant du site des Presses de l’Université Laval) :

Cet ouvrage est dédié à l’enseignement du français au secondaire. Il rassemble les meilleurs moments vécus en salle de classe par une pédagogue expérimentée. Vous y trouverez entre autres des activités pédagogiques et des idées de romans, de pièces de théâtre, des poèmes et des slams qui ont fait leurs preuves et ont touché plusieurs jeunes adolescents.

L’auteure transmet un magnifique message aux stagiaires et aux jeunes enseignants. Sa passion pour l’enseignement du français et son engagement auprès de ses élèves sont une réelle source d’inspiration. Les enseignants en herbe apprécieront ce guide pour son côté pratique et se familiariseront avec le milieu du secondaire grâce aux dix règles d’or que l’auteure propose.

Un disque compact accompagne ce guide. Il contient plusieurs fiches de lecture de romans, des activités et des grilles d’analyse ou d’évaluation, modifiables en fonction des choix pédago­giques des enseignants.

 

Pourquoi est-ce un livre à lire?

Continuer la lecture

Facebook Twitter Email