Je crois fermement qu’une bonne connaissance de la langue maternelle de la clientèle à laquelle nous enseignons le français peut s’avérer un excellent outil pour faciliter l’acquisition d’une langue seconde. Le français est unique, et si ses enseignants sont ouverts et connaissent bien le fonctionnement de la langue première de leurs élèves, ils sauront davantage adapter leurs approches et leur pédagogie pour éviter les surcharges cognitives liées à cet apprentissage. D’ailleurs, j’estime que tout enseignant qui enseigne une langue, et ce, quelle qu’elle soit, devrait s’intéresser à l’apprentissage des langues… ne serait-ce que pour se rappeler l’effet que ça fait lorsqu’on apprend une langue seconde! J’estime avoir été suffisamment sensibilisé à cette réalité lors de mes études collégiales en langues. Voici donc pourquoi j’essaierai de compiler avec vous quelques informations pratiques sur d’autres langues auxquelles vous pourriez être confrontés dans vos salles de classe.

 

Voici la liste des langues disponibles :

Chinois-mandarin

Facebook Twitter Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>