Bonjour à tous,

Comparaison des Centre-villes de Montréal et Chicoutimi.

Comparaison des centre-villes de Montréal et Chicoutimi... Notez la présence de civilisation à Chicoutimi. Sources à la fin de l'article.

Hier, je fus estomaqué de lire sur Cyberpresse un article relatant l’histoire d’une enseignante originaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui travaillait dans une école primaire privée de Montréal dont le contrat n’a pas été renouvelé parce que la directrice de l’établissement ainsi que certains parents «n’aimaient pas son accent». Effectivement, malgré que le travail de cette enseignante fut tari d’éloges de la part de la direction, cette dernière n’a fourni comme explication que :

«Vous ne venez pas d’ici et vous ne parlez pas comme les gens d’ici. Vous devriez favoriser l’enseignement rural.»

Cliquez ici pour lire l’article.

 

Réaction

Vous ne pouvez pas savoir à quel point savoir que ce genre de situation peut arriver en 2011 m’enrage et m’insulte profondément. Je viens moi-même d’une petite ville des Laurentides (région au nord de Laval et Montréal) et j’ai aussi reçu des commentaires concernant mon accent qu’on me recommandait de surveiller. On ne parle pas ici d’un usage abusif d’anglicismes ou d’une syntaxe défaillante… on parle d’un accent.  Un accent qui caractérise la langue transmise par nos parents, nos familles. Notre accent est un héritage, un témoignage, un porte-étendard des couleurs propres à l’endroit où nous sommes nés, avons grandi, avons rêvé… Mais bon, il semble qu’être Québécois de souche et provenir d’une région qui ne soit pas cosmopolite font assurément des enseignants issus des régions (Abitibi, Saguenay, Laurentides, Gaspésie, etc.) des professionnels moins compétents, de second ordre, et à qui on ne devrait pas accorder le droit d’enseigner à Montréal!

Vous imaginez le scandale si cette directrice avait dit la même chose à un Français, un Belge, un Haïtien ou un Marocain? On aurait crié à la discrimination raciale, à la xénophobie, au non-respect des droits et libertés fondamentales de la personne… Mais on ne se gênera surtout pas de le dire à une pauvre Saguenay–Lac-Saint-Jeannoise…

 

Je trouve que le présent incident est une démonstration concrète que les Québécois ont honte d’eux-mêmes. Lorsqu’un voyageur veut connaître le Québec, on ne peut pas lui dire qu’il le fera en visitant Montréal! Le Québec, c’est beaucoup plus! La langue des Québécois n’est pas seulement parlée qu’à Montréal. D’un point de vue linguistique, ne peut-on pas affirmer que l’existence de variantes locales d’une langue rend celles-ci légitimes? Alors, de grâce, arrêtez de faire la chasse aux sorcières avec les accents régionaux!

 

Pour ceux qui pourraient se demander de quoi peut bien avoir l’air cet accent, j’ai trouvé pour vous cette annonce publicitaire de Hyundai dans laquelle on entend premièrement un homme habitant en Gaspésie, puis ensuite une femme originaire de la région du Saguenay (à en juger par les bleuets). Je me fiche un peu de la voiture, ce sont les accents qui m’intéressent :

 

 

 

Pour des étrangers, un accent différent est toujours difficile à décoder… Mais n’allez pas me dire que des Québécois ne peuvent bien comprendre la presque totalité du discours!

 

En terminant, je souhaite rappeler au monde entier que les régions du Québec ne sont plus ce qu’elles étaient. Nos régions sont ouvertes sur le monde, sur la modernité. Nos campagnes sont électrifiées, et ce depuis belle lurette! Alors, quelqu’un peut-il me dire quelle est la différence entre un enseignant oeuvrant à Montréal, et l’autre en région?

—————————-

Nouvelle originale parue sur le site Cyberpresse ayant pour titre : «Accent…grave!». L’article fut écrit par Marie-Ève Gagné.

http://www.cyberpresse.ca/opinions/201108/18/01-4427032-accent-grave.php

Paternités des images

Paternité de l’image du centre-ville de Montréal

Paternité de l’image du centre-ville de Chicoutimi

 

Facebook Twitter Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>